Financement Entreprise Toulouse [Aide & Crédit] Conseil & Simulation | LV COURTAGE

Financement entreprise Toulouse

Qu’est-ce que le financement d’entreprise ?

Le financement, pour une entreprise, est tout aussi bien le fait d’avoir un besoin de capitaux que les solutions et dispositifs utilisés pour les obtenir. Lorsque la société trouve son moyen de financement, elle peut l’utiliser pour différents motifs : un investissement, un confort de trésorerie, une autonomie de gestion, un achat, un projet, du développement, … C’est donc l’opposé d’un prêt personnel.

Quels sont les différents modes de financement d’entreprise ?

Il existe deux grands modes de financement pour les entreprises : le financement interne et le financement externe. Dans la première catégorie, l’origine des fonds vient de la société concernée, de ses associés ou de son dirigeant. Ce sont des fonds propres. Lorsque le financement est externe, il provient la plupart du temps d’organismes financiers. 

 

FINANCEMENT INTERNE
Capital social

Il s’agit de l’apport initial des associés permettant la constitution de la société. Il est définitif et, de fait, a vocation à rester de manière durable dans la société. Il ne sera pas remboursé, les associés pourront le récupérer uniquement au cas de liquidation de la société si un boni est constaté, sinon par la vente d’actions, parts sociales ou titres.

Un apport en capital social peut être réalisé en numéraire, en nature ou en industrie et permet en échange d’obtenir des titres de la société.

Compte courant d’associés L’apport en compte courant d’associés ne permet pas l’obtention de titres de la société. Tout salarié ne peut pas y participer, ce compte est alimenté par les associés ou actionnaires, qui mettent à disposition de la société une certaine somme de manière temporaire. Ces comptes sont rémunérateurs puisque des intérêts sont calculés sur le capital du compte. Dans certains cas, ce compte peut être bloqué pour une certaine durée.
Compte de l’exploitant Ce compte se retrouve lors d’une entreprise individuelle : il ne s’agit ni d’un compte courant d’associé, ni d’un capital social. Il permet de réaliser les apports de fonds et les retrais faits par l’exploitant et contrairement au capital social, l’apport réalisé n’est pas tenu de rester de manière définitive dans le compte.
Capital-risque Cet apport capital-risque est réalisé dans les entreprises en phase de création. Il s’agit d’un apport réalisé dans le capital social d’une autre société, qui est en train de se développer et qui a un fort potentiel. Le but ici est ensuite de vendre ses parts pour dégager un profit sur l’apport initial.
Subventions d’investissement Ce sont des fonds qui sont versés de manière définitive à l’entreprise qui en a le droit, la plupart du temps par les conventions territoriales. Cette aide est acquise définitivement par l’entreprise et n’est pas soumise à remboursement. En revanche, elle peut être octroyée sous condition

FINANCEMENT EXTERNE

Emprunt bancaire

Il s’agit du financement externe le plus courant. Un organisme financier (banque) va prêter une certaine somme à l’entreprise et cette dernière sera soumise à remboursement du prêt sur une durée définie.

Concernant les démarches et formalités, l’entrepreneur devra déposer une demande de financement et accompagner son dossier d’un business plan. En échange, la banque peut demander un apport mais surtout une ou plusieurs garanties.

Une fois que la recherche a été fructueuse et que l’entrepreneur a trouvé un accord pour son emprunt, la société devra rembourser le crédit selon l’échéancier prévisionnel, avec un taux d’intérêt.

Emprunt aidé Il existe des organismes (comme les collectivités, la région, les associations…) qui permettent d’obtenir un crédit pour favoriser les jeunes créateurs d’entreprise ou le développement de celle-ci. Des conditions sont à réunir pour le porteur projet. Et certains de ces organismes peuvent même prévoir un accompagnement pour le jeune entrepreneur. 
Crédit-bail Le crédit-bail n’est pas un emprunt, il s’agit d’une location avec option d’achat (LOA). L’entreprise ne devient pas propriétaire du temps de la location, mais peut le devenir lors de la cession, à la fin de la location. 
Location financière Il s’agit d’une location longue durée sans option d’achat, parfois assortie d’un service ou de plusieurs comme l’entretien ou l’assurance du bien loué. 
Financement participatif Grâce à un outil en ligne, des contributeurs peuvent participer financièrement à un projet décrit.

Comment connaître la capacité de financement d’une entreprise ?

La capacité de financement d’une entreprise, aussi appelée capacité d’emprunt, désigne la somme maximale que celle-ci peut obtenir auprès d’un partenaire bancaire. Pour déterminer ce chiffre, la banque va prendre en compte plusieurs éléments : les capitaux propres de l’entreprise, le besoin de financement et les emprunts en cours.

Comment convaincre les banques de financer un projet de création d’entreprise ?

La phase de recherche de financement ne doit pas se faire sans préparation. Tout professionnel en quête d’un crédit doit préparer son dossier, son projet et maitriser son marché. La banque qui va financer le projet doit pouvoir se sentir en confiance et en sécurité. L’entrepreneur doit mettre toutes les chances de son côté : business plan et devis sont de circonstances. N’hésitez pas à vous entourer des bonnes personnes, d’experts (notamment d’un comptable) et d’écouter chaque conseil.

Existe-t-il des aides au financement d’entreprise spécifiques à Toulouse et à la Haute-Garonne ?

Afin de connaitre toutes les aides au financement d’entreprise sur Toulouse et en Haute-Garonne, nous vous invitons à contacter la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie) ainsi que le conseil entreprise CODEAF qui pourront vous accompagner sur ce sujet et sur l’aspect juridique et règlementation. Vous pouvez aussi consulter la région Occitanie (anciennement midi-Pyrénées) ou autre collectivité de votre territoire.

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier des aides au financement d’entreprise à Toulouse ?

Il existe une aide propre à notre territoire : « initiative Haute-Garonne », et plus particulièrement le prêt d’honneur. Il s’agit d’un prêt à taux zéro, qui diffère selon le secteur d’activité de l’entreprise qui demande cette prestation

  • Quels sont les taux de financement d’entreprise pratiqués à Toulouse ? 

D’après le site de la Banque de France, la moyenne des taux pratiqués (au niveau national et pas à Toulouse en particulier) va de 1,20% à 1,31% selon que cela concerne un prêt équipement ou un prêt immobilier pour les entreprises. Il s’agit d’une moyenne, cela ne signifie pas que c’est les taux qu’obtiennent toutes les entreprises qui demandent un financement. Vous avez le choix, pour vous faire une idée approximative, d’utiliser différents outils en ligne pour simuler votre financement.

Comment trouver un courtier en financement d’entreprise à Toulouse ?

Chez LV Courtage, nous sommes capables de trouver un financement pour les particuliers comme pour les professionnels, adapté à votre projet. Nous pourrons vous aider à effectuer vos formalités entreprise. Si vous êtes un professionnel et que vous souhaitez un prêt pour votre société, ou une reprise de votre contrat de crédit actuel, nous pouvons vous mettre en relation avec notre responsable des clients professionnels. Fort de son expérience, de sa formation et de son réseau, il saura apporter son expertise, ses connaissances économiques et ses conseils droit en fonction de votre projet.