Toulouse

TELEO : LE PROCHAIN MOYEN DE TRANSPORT AERIEN TOULOUSAIN

Le réseau multi transport de la région toulousaine, Tisséo, a présenté pour une mise en service fin 2021 un nouveau réseau de transport innovant. Téléo, c’est un téléphérique long de 3km qui deviendra le plus long téléphérique français ! Il a pour objectif de répondre aux enjeux urbains et démographiques en desservant trois pôles majeurs de l’agglomération toulousaine : L’Oncopole (route d’Espagne), le CHU de Rangeuil, et l’Université Toulouse Paul Sabatier. Les cabines du Téléo pourront accueillir jusqu’à 34 voyageurs par unité, dont des cyclistes et leurs vélos afin de permettre un trajet propre en empreinte carbone. Il deviendra le mode de transport avec l’empreinte énergétique la plus faible de la région, devant le tramway. L’entreprise publique a su brillamment mettre en avant le caractère aérien de son nouveau moyen de transport en plein coeur de la capitale de l’aéronautique. Le cadre de vie local est préservé avec seulement cinq pylônes implantés et un déplacement silencieux afin d’éviter le maximum de nuisances sonores, visuelles et environnementales. La fréquence de passage sera de 1 min 30 aux heures d’affluence, avec une vitesse de pointe de 20km/h, permettant d’économiser plus de 65% de temps de trajet comparé à la voiture. Son design a quant à lui été signé par un grand nom de l’automobile : La Carrozeria Pininfarina. C’est derrière cette firme italienne que se trouve le design des voitures Ferrari, Alfa Roméo, et Maserati…...

0

Nos conseils pour devenir propriétaire à Toulouse

Vous souhaitez accéder à la propriété dans la Ville rose ? Avant de sauter le pas, voici un TOP 5 des meilleures astuces pour trouver le bien de vos rêves ! Etudiez votre capacité financière   Avant de vous lancer dans la recherche de votre futur logement, il est essentiel de définir votre capacité de remboursement afin de connaître le budget que vous pourrez y consacrer. Pour obtenir le meilleur taux pour votre crédit immobilier à Toulouse, n’hésitez pas à faire appel à un courtier immobilier local. Regardez les aides à l’accession auxquelles vous avez droit   Plusieurs dispositifs d’aide à l’accession à la propriété ont été mis en place à Toulouse. Parmi eux, on peut citer le Prêt à Taux Zéro, la location-accession ou encore l’accession maîtrisée pour l’achat d’un appartement neuf, tous accessibles sous conditions d’éligibilité (plafonds de ressources). Dans l’immobilier ancien, la mairie a par ailleurs mis en place une aide au financement de 6000€ grâce au Pass Accession Toulousain. D’après l’agence Sporting Immobilier, agence immobilière spécialisée sur le marché toulousain, “cette aide locale est un vrai coup de pouce pour les primo-accédants, contribuant à la redynamisation du marché”. Visitez des biens immobiliers dans votre budget   Afin d’éviter toute frustration, il est vraiment important que vous concentriez votre recherche sur des biens dont le prix de vente est égal ou proche de votre capacité de financement. Ciblez votre quartier et renseignez-vous sur les caractéristiques du bien immobilier    Lors de vos recherches, repérez les quartiers toulousains qui pourraient vous correspondre en matière d’infrastructures et d’accessibilité, et consulter en amont les prix immobiliers au mètre carré de chacun. Une fois sur place lors de la visite, évitez les mauvaises surprises ! Pour ce faire, demandez au propriétaire ou à l’agence immobilière le dossier de diagnostic technique (DDT) ainsi que les différents documents liés à la copropriété (carnet d’entretien de l’immeuble, procès-verbal des dernières assemblées générales…). Faites jouer les négociations    Et comme qui ne tente rien n’a rien… Vous pouvez toujours essayer de négocier le prix de vente, en jouant par exemple sur les défauts du logement (pas d’ascenseur en étage élevé, manque de luminosité au rez-de-chaussée, travaux à prévoir...

0

Toulouse : la troisième ligne de métro sera… artistique !

Tisseo a annoncé la mise en service de la troisième ligne de métro toulousaine reliant Colomiers à Labège pour la fin d’année 2028. Une fois l’enquête environnementale et le cahier des charge validés, les appels d’offres pourront être lancés. Mais cette troisième ligne sera particulière puisqu’elle mettra en lumière, au coeur de ses 22 stations, 22 oeuvres d’art pour un budget global d’environ 4 millions d’euros ! En effet, pour mettre en valeur l’art urbain (comme c’est déjà le cas à la station des Carmes), Tisseo a décidé de mettre en place un concours pour sélectionner les heureux artistes qui seront à l’honneur. Après réception de 94 candidatures, environ la moitié a été retenue pour la deuxième étape de sélection. Au final ce sont 20 artistes à ce jour qui ont été choisi, dont 7 sont nés, vivent ou travaillent en Occitanie. Il reste encore 2 places à attribuer. Le métro toulousain va connaitre d’ici là d’autres changements puisque le prolongement de la ligne B devrait voir le jour en 2026. Cette « connexion ligne B » permettra de relier celle-ci à la nouvelle, à la station de l’Institut National Polytechnique de Toulouse....

0